vingt ans de tablettes tactiles

Non, la tablette n’est pas née avec l’iPad en 2010. Il en existait dès 1989. Des petites, des épaisses et des ratées. En tout cas,aucune qui ait fait son chemin. Retour en images.

 

1989 : GRidPad 1910

Une des premières tablettes tactiles à stylet animée par un processeur NEC V20 avec 2 Mo de mémoire vive et un disque dur de 20 Mo. Son écran monochrome comptait 256 000 points (640 x 480) et il était possible de lui adjoindre un modem.

 

1993 : Apple Newton MessagePad

Il y a presque 20 ans, Apple lançait le Newton, gros PDA tactile de près de 500 g avec un système de reconnaissance d’écriture et, déjà, un processeur ARM. Plusieurs modèles lui succéderont jusqu’à la fin des années 90.

 

2000 : SonicBlue ProGear

La tablette de SonicBlue rassemblait déjà la plupart des ingrédients des modèles actuels : écran couleur tactile 10 pouces, possibilité de surfer sur le Web sans fil. Elle était animée par une puce Transmeta à 400 MHz, 128 Mo de mémoire vive et un disque de 5 Go, et valait la bagatelle de 3 500 dollars.

 

2002 : Tablet PC et SmartDisplay

Microsoft lance Windows XP Tablet PC Edition, conçu pour être manipulé au stylet. Son coût élevé et le manque d’applications grand public le cantonneront aux professionnels. SmartDisplay, écran tactile Wi-Fi déportant le contenu du PC dans la maison, est annoncé au même moment.

 

2003 : Archos AV320

Dès le début des années 2000, le français Archos lance des baladeurs multimédias qui vont adopter au fil des générations les caractéristiques des tablettes actuelles comme l’écran tactile ou la connexion Wi-Fi en 2005, avec les Archos PMA400 et Archos 604.

2005 : Nokia 770 Internet Tablet

Bien avant l’iPad, le géant finlandais de la téléphonie lançait une tablette Wi-Fi à écran tactile 4,1 pouces (10,4 cm) conçue pour la consultation du Web. Celle-ci était équipée d’un processeur ARM et du système d’exploitation Maemo, fondé sur Linux.

 

2006 : UMPC

Promu par Microsoft et Intel, l’Ultra Mobile PC (connu aussi sous le nom de code Origami) devait mettre le PC dans notre poche. Quelques marques s’y essayèrent sans grand succès, comme Samsung avec son Q1.

2007 : le MID

On change de nom, mais c’est peu ou prou le même concept que l’UMPC en plus compact. Une seconde tentative marketing d’Intel pour pousser l’architecture PC du côté de l’ultramobilité. Beaucoup de produits annoncés, comme le Lenovo IdeaPad U8, verront le jour, mais aucun ne rencontrera de succès. Un bide…

 

2010 : l’iPad

Apple annonce sa première tablette qui rencontre un succès critique et public immédiat. Quelques semaines plus tôt, lors du salon CES, Microsoft, HP et quelques autres avaient tenté de désamorcer la bombe en annonçant, eux aussi, des tablettes dont on est toujours sans nouvelles.

 

Publié le 21 juillet 2011, dans Tablette. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :