la fin du minitel annoncée pour le 30 juin 2012

Le célèbre service télématique français sera fermé le 30 juin 2012. Après 30 ans de service, le Minitel a participé au « rayonnement technologique de la France à l’étranger » et préparé le terrain d’Internet, estime France Télécom.

Le 30 juin 2012, France Télécom mettra fin définitivement à son service Minitel, trente ans après sa mise en service. Internet aura eu raison du célèbre service télématique français, qui a équipé jusqu’à neuf millions de foyers à son apogée au début des années 2000.
Pourquoi le 30 juin 2012 ? Il s’agit en fait de la date d’arrêt de commercialisation de l’offre X25 d’Orange Business Services. Elle intègre notamment le support de l’infrastructure du réseau télétel utilisé pour le Minitel, mais aussi des services de monétique et d’échange de données entre entreprises.

Le Minitel aura fait des émules

Pour France Télécom, le Minitel aura préparé le terrain d’Internet tant du côté des consommateurs que des éditeurs. Rappelons ainsi que son modèle économique est basé sur un reversement de 85 % des revenus aux éditeurs. Ce qui a permis à bon nombre d’acteurs de réaliser d’importants bénéfices.
Des sites Internet populaires, comme Meetic ou Boursedesvols.com, ont été lancés par d’anciens acteurs des services télématiques. Xavier Niel, patron de Free, débuta sa carrière professionnelle dans les années 80 avec des services de Minitel rose.
« Le Minitel fait partie du patrimoine national et a participé au rayonnement technologique de la France à l’étranger  », conclut-on chez FT. Même s’il ne s’est jamais exporté, le Minitel aura en effet inspiré des services à l’international. Ce fut notamment le cas de l’opérateur téléphonique japonais NTT DoCoMo qui s’est inspiré directement du modèle économique du Minitel pour son iMode, un des premiers services d’accès à Internet sur mobile. L’iMode fut d’ailleurs ensuite déployé en France par Bouygues Telecom au début des années 2000 sous licence NTT DoCoMo.
Le Minitel en quelques dates clés

– 1978 : la France décide de lancer un réseau vidéotex accessible par un terminal peu onéreux. Elle choisit le Minitel, solution réalisée par le Laboratoire des terminaux et systèmes audiovisuels de Rennes dirigé par Bernard Marti.
– Juillet 1980 :
 55 premiers utilisateurs sont équipés à Saint-Malo pour une phase expérimentale.
– Juin 1982 :
 lancement commercial de l’offre Minitel auprès du grand public par les PTT (à l’époque La Poste et France Télécom). Le Minitel 1 est le premier terminal. Il y en aura 11 versions.
– 1996 :
  A l’apogée des contenus Minitel, les « minitellistes » peuvent avoir accès à environ 25 000 services en ligne : annuaire, réservation de billets de train, transfert bancaire, horaires, météo, vente par correspondance (VPC), courrier électronique, etc.
– 2000 :
 le Minitel est utilisé par près de 25 millions de personnes (sur 60 millions d’habitants) avec un parc de près de 9 millions de terminaux. Mais son audience commence à décroître avec l’arrivée du Net.
– 2007 : Le Minitel ne dispose plus que de 4 000 services actifs pour environ un million de terminaux utilisés.
– 2011 : décision de fermer l’offre X25 intégrant le support de l’infrastructure télétel du Minitel au 30 juin 2012.

Publié le 23 juillet 2011, dans Internet. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :