les dix an de windows xp en image

Hasard du calendrier, deux emblèmes de la high-tech viennent de célébrer coup sur coup leur dixième anniversaire. Le 23 octobre, c’était l’iPod d’Apple qui soufflait sa dizaine de bougies. Aujourd’hui, c’est au tour de Windows XP, vendu à des centaines de millions d’exemplaires. 

A présent dépassé dans les ventes par Windows 7, Windows XP aura vécu bien plus longtemps que prévu. Sa vie a été prolongée grâce au netbooks et à trois rustines, les Service Packs (SP). Il a commencé sa retraite officielle il y a un an, en sortant du catalogue de Microsoft. Mais le vieux système n’a pas encore dit son dernier mot, puisque le support de son SP3 durera jusqu’en 2014.

25 octobre 2001 Windows XP entre en piste

C’est le successeur de Windows Me et de Windows 2000. Microsoft décide en effet de réunir sous la même appellation ce qui était auparavant proposé en deux OS distincts. Il y a ainsi XP Edition familiale et XP Professionnel. Avec une famille de produits unique, la firme entend réduire les coûts de développement et de maintenance. Les deux versions utilisent le noyau et l’architecture de NT. XP hérite de la gestion de mémoire de Windows 2000 et des fonctions de plug and play de Windows 95.

Mars 2004 Microsoft condamné

L’éditeur est épinglé par la Commission européenne pour violation des règles sur la concurrence. Il doit payer une amende de 497 millions d’euros et fournir une version de Windows sans Windows Media Player. Il s’agira de Windows XP Edition N. Cet OS sera publié pour la forme, au même prix que la version complète, et ne connaîtra aucun succès commercial.

Août 2004 SP2 : un nouveau blindage pour XP

La publication du Service Pack 2 de Windows XP marque un changement en profondeur du système. Microsoft met même entre parenthèses le développement de Vista pour sortir ce SP2. Cette mise à jour renforce considérablement la sécurité de l’OS pour répondre au boom de l’usage d’Internet et à la prolifération de virus.
Revers de la médaille, le SP2 active le pare-feu par défaut, ce qui ferme les ports réseau et entraîne une longue série de problèmes techniques, principalement en entreprise. En 2008, Microsoft publiera pour XP un SP3 qui sera la dernière mise à jour importante du système, mais de moindre ampleur que le SP2. Le SP3 bénéficiera d’un support jusqu’en avril 2014.

Juillet 2005 Les verrous anticopie

Microsoft déploie au niveau mondial son dispositif de lutte conte le piratage appelé Windows Genuine Advantage (WGA). Ce système va évoluer jusqu’à devenir finalement incontournable pour continuer à télécharger des mises à jour pour XP, à l’exception des patchs de sécurité. En 2006, ce système fait l’objet de poursuites judiciaires, car Microsoft l’a présenté comme une mise à jour prioritaire. Les procédures seront abandonnées en février 2010.

30 janvier 2007 Et voilà Vista

Bill Gates était encore aux commandes de Microsoft lors du lancement de Windows Vista. Annoncé comme le successeur de XP, l’OS peinera à s’imposer, principalement dans les entreprises, qui resteront pour bon nombre sous l’ancien OS. De grands constructeurs de PC comme Lenovo vont continuer à proposer des PC équipés de Windows XP jusqu’en 2009, sous la forme de CD pour passer de Vista vers XP (« downgrade CD »).

30 Juin 2008 Les netbooks à la rescousse

A l’origine, Windows XP ne devait plus être commercialisé après le 30 juin 2008. Mais la croissance du marché du PC se fait désormais sur les portables, notamment sur les netbooks, pour lesquels Vista est un système trop lourd. Microsoft décide donc de reporter la fin de la commercialisation de XP pour les netbooks à 2010.

22 octobre 2009 L’arrivée de Windows 7

Steve Ballmer, le patron de Microsoft, est fier de son nouveau-né. Windows 7 arrive sur le marché grand public et semble enfin être le successeur de XP. Microsoft fait tout pour imposer son nouveau système, en se servant notamment de l’incompatibilité de nouveaux produits avec XP. Ainsi, Internet Explorer 9 ne fonctionnera pas avec XP, pas plus que le futur Messenger.

22 octobre 2010 La fin de XP

Les intégrateurs et constructeurs de PC ne pourront plus installer l’édition Familiale de Windows XP sur des netbooks à partir du 22 octobre 2010. Cela marquera la fin définitive de la commercialisation de l’OS. Le support du SP2 s’arrête totalement le 13 juillet. Le support étendu pour Windows XP SP3 continue cependant jusqu’en avril 2014. Cela signifie que les mises à jour critiques et de sécurité seront diffusées gratuitement. Mais les corrections de bugs sont en revanche réservées aux clients ayant souscrit un abonnement payant.

Publié le 26 octobre 2011, dans OS, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :