Une liste noire pour les sites pirates

The PirateBay, IsoHunt, Megaupload, ou encore Demonoid : le United States Trade Representative (USTR), l’organisme américain chargé de la protection commerce aux États-Unis, a dressé une liste des sites Internet et services en ligne permettant de télécharger ou consulter des contenus protégés par des droits d’auteur.

Mais cette liste met également en lumière d’autres sites comme Allofmp3, qui vend des MP3 à bas prix, sans reverser de droits aux auteurs. Si le site officiel est fermé depuis 2008, il existe de nombreux clones. D’autres sites de téléchargementP2P sont cités : IsoHunt, Btjunkie, Kat.ph ou encore Torrentz.eu. Le Facebook russe, vKontakte, est également épinglé notamment en raison de ses nombreuses vidéos sous copyright partagées.

Aucun site français

Ce n’est pas tout puisque l’USTR évoque également des lieux géographiques privilégiés dans l’échange de produits « pirates » : Chine bien sûr, mais également l’Inde, l’Indonésie, l’Équateur, le Paraguay, l’Ukraine, la Colombie, la Thaïlande, le Pakistan ou encore le Mexique.

Publié le 24 décembre 2011, dans Logiciel. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :